Avec les Sahraouis, une histoire solidaire de 1975 à nos by Régine Villemont

By Régine Villemont

Ce livre raconte le chemin parcouru pendant 34 ans par les Sahraouis, en quête de leur liberté aux côtés de tous ceux qui en France, en Europe et en Algérie ont soutenu et soutiennent leur revendication à l'autodétermination et à l'indépendance.

Show description

Read Online or Download Avec les Sahraouis, une histoire solidaire de 1975 à nos jours PDF

Similar french books

Lacan et ses partenaires silencieux

Le livre
Et s’il y avait une série de noms qui ne sont que rarement, voire jamais, cités par Lacan, mais qui sont secrètement liés à sa pensée et qui sont déterminants pour l. a. comprendre vraiment ?

Shakespeare, Henry James, Mozart, Kafka, Busoni : et si ces autres noms nous donnaient l. a. clé pour accéder à ce que Jacques-Alain Miller appelle l’« autre Lacan », à l. a. size de l. a. pensée lacanienne qui fait voler en éclats l’image reçue de los angeles « théorie lacanienne » et dont les conséquences — philosophiques et politiques — sont bien plus radicales que ce que l’on présuppose habituellement ? .

L'auteur
Né en 1949 à Ljubljana, philosophe et professeur de psychanalyse.
L'un des penseurs les plus stimulants de ces dernières années.

Le Qi Gong

Le Qi Gong est une self-discipline chinoise millénaire mondialement connue : thérapeutique ou martiale, c'est une activité complète visant à créer l'harmonie entre corps et esprit. Cet ouvrage suggest une initiation pratique à cette self-discipline. Semaine par semaine, jour après jour, vous apprendrez à l'exercer en douceur.

Haloween. Sorsieres, lutins, fantomes et autres Croquemitaines

Загадочный и бесконечно мрачный. Полный черного саркастического юмора мир французского графика Монжа. Персонажи праздника Хэллоуин. Ночи, когда на поверхность земли выбирается все темное и печальное. Ведьмы, вурдалаки, лешие, странные джентельмены с ножами в карманах. Не замечали? Нетли таких поблизости от вас?

Additional info for Avec les Sahraouis, une histoire solidaire de 1975 à nos jours

Example text

Les dirigeants africains étaient également tiraillés entre l’activisme diplomatique marocain et ses tentations de mépris, Hassan II ne parlait-il pas des réunions tam-tam à propos des sommets de l’OUA ! Le Sommet de Khartoum, en juillet 1978, décida de la création d’un comité des sages ou Comité ad hoc composé de cinq chefs d’État dont le Président en exercice, chargé d’étudier le problème. L’année suivante à Monrovia les chefs d’État et de gouvernement approuvaient les propositions du Comité ad hoc : cessezle-feu, exercice par les populations du Sahara occidental de leur droit à l’autodétermination sous le contrôle de l’ONU et de l’OUA.

Poli, réservé, il parlait l’anglais et l’espagnol aussi bien que le français et l’arabe […] Pour l’identification des électeurs, suivant le système établi par la MINURSO, les Sahraouis devaient se faire inscrire pour le référendum, non pas sous l’autorité des Nations unies comme prévu mais sous l’autorité marocaine. Et, bien sûr, les Marocains perdirent de nombreuses listes […] Le gangstérisme du Maroc m’a rappelé une mauvaise période passée en Afrique du Sud. Kaatlyn Thomas, qui a participé à la campagne de Monsieur Bill Clinton, travaillait à la MINURSO et a personnellement transmis un message aux services de Madeleine Albrigth disant que le Maroc transformait le référendum en une pure comédie.

Mais il disait pour la première fois la vraie situation de la MINURSO à El Aïoun. Ce rapport n’eut qu’un faible écho en Europe et fut surtout repris par la presse militante proche des Sahraouis. Ainsi, Sahara Info le publia dans son numéro 103 du troisième trimestre 1998. « J’arrivais à la MINURSO, pas du tout supporter du Polisario. Comme si leur réputation – 49 – n’était pas assez mauvaise pour le reaganiste que j’étais, ils s’habillaient de façon étrange… Quand j’arrivai dans leur camp, je m’attendais à être accueilli par un Che Guevara du désert mais leur porte-parole ressemblait plutôt à David Niven.

Download PDF sample

Rated 4.76 of 5 – based on 45 votes